Comment faire pour devenir Camgirl ?

Devenir camgirl est devenu de nos jours, le rêve de plusieurs jeunes filles célibataires. Cette activité d’exhibition sexuelle via la webcam à des fins financières, prend de l’ampleur, regroupant ainsi femmes célibataires et femmes mariées libertines. Il s’agit d’un travail légal qui se fait à domicile et en ligne. Cependant, ce n’est pas tout le monde qui peut devenir camgirl. En effet, il y’ a des critères de sélection, pour faire partie de ces filles chaudes.

Que faut-il faire pour devenir une camgirl ?

Devenir camgirl, n’a rien de compliqué. Tout ce qu’il faut, c’est :

  • Avoir l’âge majeur (plus de 18 ans) ;
  • Avoir un ordinateur ;
  • Avoir une webcam,
  • Avoir une connexion internet fiable ;
  • S’inscrire sur un site internet dédié à cette activité ;

Ces conditions, lorsqu’elles sont réunies, permettent d’exercer votre activité en toute sécurité. Il est important de savoir que cette activité est un pur produit d’internet. Les internautes ont la possibilité de visionner en live des femmes qui se mettent à nu, mieux encore qui dévoilent leur corps et ce de façon exceptionnelle.Les jeunes femmes célibataires ou mariées peuvent se lancer dans cette activité soit par plaisir, par défi…ou par besoin financier. Dès lors qu’on se lance, il devient souvent difficile pour ces femmes célibataires ou mariées libertines, de s’arrêter, ou du moins d’envisager une cessation de cette activité, car il s’agit d’un véritable métier vu l’effectif sans cesse croissant d’adhérentes. 

Sur quel site s’inscrire ?

Les sites web de tchat en ligne prolifèrent au jour le jour suite à une demande criarde sur la toile. Les sites comme www.Cam4.com , www.Chaturbate.com, www.MyFreeCams.com, www.Eurolive.com, www.Live18ans.com,www.Xflirt.com sont très réputés pour rencontrer des camgirls chaudes et disposées à vous offrir un show de rêve.Une fois sur ces sites, il faudra créer un profil gratuitement, puis finaliser son inscription par des informations incluant pseudo, âge etc. Pour les camgirls, la tâche la plus ardue sera de trouver et de fidéliser une audience. Pour ce faire, ces filles proposent aux internautes une offre tridimensionnelle : 

  • le show privé : il s’agit d’un service en tête à tête ou cam2cam avec un seul internaute ou client ;
  • le voyeur : des internautes peuvent voir le service offert dans le cadre du cam2cam sans pour autant communiquer avec la camgirl ;
  • le show groupe : interaction avec plusieurs internautes en mode tchat en live ;
  • le free show : qui est un tchat gratuit ;

Ces offres permettent de fidéliser les clients, voire les internautes qui prennent du plaisir à regarder les démos, voire les atouts des camgirls. Lorsque le service est de qualité, il y a de fortes chances que la fille puisse se faire plus de fric. Si vous ne deviez choisir qu’un site pour commencer, on vous recommande fortement Chaturbate dont le formulaire d’inscription pour les camgirls se trouve ici.

Quel salaire espérer en tant que camgirl ?

Il s’agit là d’une question qui nous amène au cœur des motivations liées à l’exercice du métier. Ces femmes qui acceptent de s’exhiber en ligne reçoivent un revenu en fonction des types de shows, du trafic ou du nombre de visiteurs et les performances de la camgirl. L’argent est payé en tokens (10 tokens = 1 €), et chacune des filles peut bénéficier des commissions sur chaque utilisateur amené sur le site via son profil et gagner jusqu’à plus de 60% de commission par jour, cadeaux et primes exclus. Ce qui fait d’une camgirl pourrait gagner entre 20 et 200 € par heure.

Pour tout dire, devenir camgirl et gagner sa vie est tout à fait légale. Il faut tout simplement avoir rempli les conditions suscitées avant de se lancer dans votre activité. Une activité qui se fait en ligne et exige de créer et d’animer son audience quotidiennement. Cependant, le choix du site est important et la qualité de service nécessaire pour être comptée parmi ces camgirls populaires et célèbres. Le secret de cette activité réside certainement sur l’offre proposée aux internautes, un véritable défi à relever quand on sait qu’il y a de plus en plus de femmes qui s’intéressent à ce métier.